Rugby 15 vs FIFA 15

En cette nouvelle année 2015 faisons une chronique ludique en parlant d’un jeu vidéo particulièrement apprécié en France, bien qu’à la notoriété moindre.

EA a l’avantage d’être précis comme une horloge lorsqu’il s’agit de jeux de sports pour nous sortir une nouvelle version à chaque année. On retrouve donc l’un des sports les moins populaires des jeux d’EA, soit le rugby, à des années lumières de popularité d’un jeu comme FUT (fifa ultimate team) par exemple, dont la demo en ligne à attiré 5 millions de joueurs en septembre 2014 (pour crédits fifa 16)… Mais ce n’est pas parce que c’est le moins populaire que c’est le moins intéressant, loin de là même.

Le rugby est un sport qui peut ressembler un peu au football américain sauf que le jeu est moins souvent arrêté et que vous ne pouvez pas faire de passe en avant. Il faudra procéder en équipe pour avoir une chance de gagner, car la concurrence sera rude sur le terrain, surtout si vous voulez gagner la coupe du monde, principale nouveauté de cet opus. Il faut savoir que le rugby marche différemment pour marquer des points : 5 points pour un essai, 2 pour une transformation et 3 points pour les pénalités réussies. Le jeu vous offre toutes les options présentes dans l’édition 2015 : match rapide, saison et tournoi des cinq nations. Le gros ajout est la présence du mode Coupe du monde (un peu comme pour FUT quand EA sport sort le jeu « fifa 14 spécial coupe du monde » crediti fifa ) qui va vous permettre d’essayer de remporter l’un des plus grands tournois du monde du rugby et qui plus est, se déroule en France. En plus de tout cela, vous allez pouvoir jouer sur internet pour vous défier au monde entier (comme avec « fifa world ») et non pas juste à l’ordinateur. De quoi devenir un vrai champion du monde et non pas juste un face à l’ordinateur. Tout un programme en vue.

Le seul problème réside dans l’absence d’un mode carrière qui permettrait de construire soi-même des équipes via des transferts comme dans FUT : pour cela il faudrait aussi obtenir des crédits ( comme les crédits fifa 15 ) afin d’avoir les meilleurs joueurs, rendant la marché palpitant, mais faisant aussi le bonheur des goldfarmers que l’on a déjà évoqué ici : gold farmers : massivement indésirables…

La prise en main du jeu se fait relativement bien une fois le tutoriel passé ; c’est même la qualité de base de la franchise jusqu’à rugby 15 : la facilité de prise en main. Je vous conseille fortement de le faire si vous jouez pour la première fois, car cela vous expliquera le principe de base et aussi l’utilisation particulière des contrôles durant les différentes phases du jeu. Il faut savoir que lorsque vous êtes en attaque, vous pouvez décider de faire une passe à gauche ou à droite à votre coéquipier le plus proche ou au deuxième plus proche. Vous pouvez aussi accélérer, faire une feinte ou encore faire un coup de pied soit pour vous dégager ou pour tenter de marquer des points en mettant le ballon entre les poteaux (ce qui est loin d’être facile). En défense par contre, cela ressemble plus à un jeu de football américain avec les plaqués et les changements de joueur. Il vous restera ensuite les phases de jeux particulières comme les mêlées, les touches et les petites mêlées qui peuvent arriver en cours de jeu. Pour ce qui est des mêlées, je ne suis pas convaincu que le système soit au point. On doit enfoncer le plus vite le X pour faire avancer la mêlée dans la direction voulue sauf que techniquement, cela marche très rarement et on se retrouve à perdre nos propres mises en jeu, ce qui est frustrant lorsqu’on est à un ou deux mètres de marquer un essai.

Depuis la dernière version que j’ai essayée, rugby 08  , le moteur du jeu a été retravaillé et cela se ressent beaucoup dans l’action qui est plus fluide et moins hachée. Il est beaucoup plus facile de faire des actions rapides et de prendre par surprise l’adversaire. Il est aussi possible de se faire prendre facilement par surprise sur une action qui sort de l’ordinaire et qui prendra votre défense à contre pied. Par contre, la défense adverse est toujours aussi impressionnante pour arriver à vous bloquer au dernier moment. On se retrouve donc avec une traversée presque parfaite du terrain pour se faire bloquer à la toute fin. Si vous jouez bien en équipe, vous devrez avoir quelqu’un qui vous suit et vous devrez pouvoir faire une passe à la dernière seconde et filer pour marquer. Un aspect qui est toujours aussi dur, c’est les coups de pieds en pleine action pour marquer des points à la toute fin d’un match très serré. Dans l’ensemble, il y a un très bon pas en avant rendant le tout plus plaisant et plus accrocheur pour jouer entre amis.

Graphiquement parlant, le jeu a fait un gros pas en avant là aussi. Alors qu’avant, les joueurs étaient carrés et que l’animation manquait cruellement de détails, nous avons ici droit à un jeu plus fin. On retrouve plus de détails dans les joueurs et une plus grande fluidité dans l’action du jeu. On regrette par contre que la foule soit toujours aussi laide avec ces vieilles animations en 2D qui nous rappellent les consoles 16 bits. Il y a aussi les stades et plus particulièrement la pelouse qui reste tout le temps belle alors que le rugby est réputé pour être quand même très dur sur cette dernière. Il aurait été plaisant de voir le gazon s’abimer au fur et à mesure comme on peut le voir dans la série NHL avec la glace par exemple. Autre petit regret, les visages des joueurs sont dans l’ensemble très loin de la réalité, on reconnait difficilement les joueurs, même en ayant déjà vu leur vrai visage. Il reste à espérer que pour 2015, nous aurons droit à une version sur les consoles de nouvelle génération pour atteindre le niveau visuel d’un FIFA 15 ou d’un NHL.

Point de vue sonore, les bruits d’ambiance sont raisonnables, mais sans plus. On aurait aimé des foules plus dynamiques avec des champs spécifiques pour chaque équipe. Je trouve surtout dommage le manque de réaction lors des gros jeux, la foule restant toujours dans le même ordre vocal alors qu’elle devrait exploser de joie ou encore nous huer copieusement. Les commentateurs sont comme dans bien des jeux de sports, très vite redondants. On finit toujours par baisser leur volume pour avoir la paix. La durée de vie est quant à elle très bonne avec les principaux championnats de rugby, les différentes coupes en plus de la coupe du monde cette année, apportant encore plus de viande autour de l’os.

About ivy12